Comment calculer le tjm d’un technicien informatique ?

technicien informatique

Depuis plusieurs décennies, l’informatique occupe une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne. En effet, les outils informatiques sont utiles aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Cela pousse l’éclosion de nouvelles vocations. Cependant, avant de s’engager dans cette voie, il est certainement utile de connaître ce que vous pouvez gagner. Pour cela, il suffit de s’informer sur le TJM d’un professionnel du secteur.

Qu’est-ce que le TJM ?  

Quand une personne démarre une activité en freelance, il existe une multitude de points qu’elle doit passer en revue. Parmi ces points, il y a le TJM ou tarif journalier moyen. Vous devez toutefois savoir que ce TJM varie plus ou moins en fonction de plusieurs paramètres, comme :

  • La ville où le freelancer travaille
  • Les services qu’il propose
  • Ses spécialités, etc.

Ainsi, pour calculer le TJM d’un technicien informatique, il faut prendre en compte un certain nombre de charges. Vous avez d’un côté, les charges professionnelles liées à la vie d’un travailleur indépendant. Il s’agit en particulier de la formation, de la location d’un espace de coworking ou d’un bureau, les déplacements, etc. Le prix du matériel, le temps d’avant-vente et d’après-vente, ainsi que les outils font aussi partie de ces charges.

Ensuite, il y a les cotisations sociales ainsi que les congés payés. En outre, il est important de déduire les temps travaillés qui ne sont pas facturables. Cela concerne en particulier la négociation-salaire, l’entretien, le processus d’avant-vente, etc. Mais avant tout, vous devez évaluer le salaire net mensuel que vous souhaitez gagner en tant qu’indépendant. Enfin, il est utile de savoir que le statut juridique a une influence certaine sur le TJM d’un technicien informatique. Par exemple, il est vrai que les cotisations sociales sont plus intéressantes pour une microentreprise.

Quel est le TJM d’un technicien informatique ?

Compte tenu des informations précédentes, le TJM d’un technicien informatique peut donc varier d’une ville à une autre. De même, sa spécialité peut influer sur le calcul de ce tarif. Ainsi, l’analyste programmeur peut espérer un TJM moyen de 370 € contre 450 € pour un analyste et 550 € pour un chef de projet. Quant à l’administrateur réseau, il bénéficie d’un TJM de 250 €, contre 500 € pour l’ingénieur système et 260 € pour le technicien réseau. Enfin, l’architecte système et l’architecte réseaux peuvent compter respectivement sur un TJM de 634 € et de 643 €.

Le TJM d’un développeur Scala junior tourne autour de 550 €, contre 350 € pour un développeur Java junior. Tandis que le chef de projet MOE expérimenté peut demander un TJM de 600 €. En ce qui concerne le data scientist, son TJM est de 418 €, contre 368 € pour un concepteur multimédia. Ces chiffres sont seulement à titre informatif. En conséquence, ils peuvent évoluer à la hausse ou à la baisse, en fonction de différents paramètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *