A qui faire appel pour investir dans le private equity ?

A qui faire appel pour investir dans le private equity ?

Ces dernières années, le private equity ou capital-investissement a connu un fort développement. L’investissement des startups de la French Tech a réalisé près de 800 millions d’euros d’investissement, soit une croissance de 16 % en 2019.

Qui peut investir dans le private equity ?

Investir dans le private equity  consiste à acquérir des actions dans les entreprises non cotées en Bourse. Cela signifie que les investisseurs placent directement leur argent dans les fonds de ces sociétés. C’est une forme d’investissement particulièrement intéressante. En effet, vous avez la possibilité d’obtenir un rendement élevé dans un univers de taux bas. L’opération d’achat d’actions peut se faire à la création de la start-up. Mais vous pouvez toujours investir pendant la période de développement de l’entreprise. L’achat de titres peut aussi s’effectuer entre les actionnaires si jamais l’un d’eux choisit de sortir de la société.

Autrefois, le private equity  était uniquement réservé aux particuliers très fortunés et aux institutionnels. En ce moment, il est accessible à tous ceux qui veulent investir dans le capital d’une entreprise ou des particulier avec des projets prometteurs. Par ailleurs, ce type d’investissement est également ouvert aux grandes entreprises qui souhaitent diversifier leurs holdings. Il en est de même pour les investisseurs institutionnels qui envisagent d’accroître le rendement de leurs actifs. Pour avoir plus de détails sur le fonctionnement du private equity, il suffit de visiter www.smaltcapital.com/investir.

Quelle stratégie d’investissement choisir ?

Si vous souhaitez vous lancer dans le private equity, vous avez plusieurs stratégies d’investissement au choix. Tout d’abord, il y a le capital innovation qui concerne surtout les jeunes entreprises se trouvant encore dans une phase d’amorçage. Bien qu’il s’agit de la forme d’investissement la plus risquée, elle est sans aucun doute la plus rémunératrice.

Ensuite, vous pouvez aussi investir dans le growth capital. Ici, vous achetez des titres dans une société déjà rentable. Les fonds en private equity servent à développer de nouveau produits et augmenter son fond de roulement. Vous avez l’opportunité de faire un gain intéressant, mais les profits restent peu attractifs. Puis, l’investissement en capital retournement est aussi possible pour soutenir une entreprise en difficulté. Enfin, l’investissement en capital transmission est également envisageable qui s’accompagne généralement d’un endettement pour financer l’acquisition des titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *